L’ensemble des lieux recensés

Trié par : les plus récents

Nyons (26)

La Maison des Possibles

Plus d'infos à venir… Dès la publication du datapanorama par les responsables du tiers lieux.

Châtillon-Coligny (45)

La Maison des Passeurs d'histoires

L’association Arlequin est porteuse du projet. Elle regroupe des bénévoles, habitants de Châtillon-Coligny et des communes avoisinantes, des artistes et des professionnels de la culture. Elle fédère les associations culturelles et artistiques de la ville.
Leur projet commun repose sur l’idée simple de l’incitation et l’accompagnement à l’expression individuelle et collective par toutes les formes d’écritures contemporaines, à travers l’émulation de la connaissance des œuvres existantes, des ateliers sur place ou dans les écoles alentours et le collège, des résidences d’artistes, des performances, des lectures et d’autres formes de restitutions (expositions, spectacles, projections de films, etc).
projet se décline en deux temps :
- Tout au long de l’année, au bénéfice des habitants de tous âges du territoire, à travers un musée numérique, un espace de réalité virtuelle, des ateliers d’écriture et de pratiques artistiques, mais aussi à travers des résidences d’auteurs.
- À la belle saison, le Passage Estival et son Festival offrent aux mêmes personnes mais aussi en direction des touristes de passage, une programmation d’animations et de manifestations culturelles, sur les thèmes de l’écriture, et autour d’un espace
d’échange, la buvette des LeKteurs.

Voir son datapanorama

Chennegy (10)

LA MAISON DES ALTERNATIVES

Plus d'infos à venir… Dès la publication du datapanorama par les responsables du tiers lieux.

Audenge (33)

La Maison des Acacias

![entrez la description de l'image ici](https://asso-prisme.com/signatures/PRISME-logo-Signature.gif "PRiSME")**PRiSME** c’est une association solidaire et citoyenne dont l’objectif est de faciliter le vivre et faire ensemble, d’encourager le lien social et les initiatives collectives autour d’enjeux sociétaux, culturels et environnementaux.



**La Maison des Acacias** est un Tiers-Lieu Solidaire, Culturel et Numérique situé à Audenge sur le Bassin d'Arcachon - créé, géré et animé par PRiSME et le collectif de la Maison des Acacias.

Les différents "pôles” d’activités proposées (actifs et futurs) au sein de La Maison des Acacias sont :

🌈 **La couveuse numérique** avec une permanence numérique gratuite tous les jours de la semaine (rdv individuels et ateliers collectifs) animée par Elvina, notre Conseillère Numérique France Services (CnFS), mais aussi accompagnement et conseils professionnels, mise à disposition d’outils, de matériels et logiciels, accès internet et impression, dispositif Relais Numérique (aide sur le numérique aux personnes en situation de précarité avec le soutien opérationnel d’Emmaüs Connect en proposant des recharges mobile et internet à tarifs solidaires, du matériel solidaire reconditionné et des ateliers gratuits de montée en compétences numériques essentielles), sensibilisation (café des…) et conférence/débats autour des problématiques liées au numérique (réseaux sociaux, cyber-harcèlement et sécurité, dépendance et dangers pour les jeunes, e-parentalité…)

🌈 **Le studio audiovisuel** : Toujours sur ce modèle d’espace polymorphe que sera La Maison des Acacias, le studio audiovisuel vise plusieurs objectifs. En premier lieu, il s’agit de travailler avec des groupes constitués de personnes “vulnérables”, “isolées”, “invisibles”, de les sensibiliser aux enjeux de l’accès aux médias et la vérification de l'information et de les initier à des techniques audiovisuelles (prise de son, vidéo, montage, écriture narrative…).
Un projet « Médias Acacias » est également en cours avec des jeunes afin de les accompagner à monter un projet de A à Z autour des médias (web-radio, chaîne youtube, gazette/fanzine…) avec pour objectifs de les sensibiliser aux médias, de développer leur esprit critique, de réaliser eux-mêmes leur projet en autonomie (contenus, supports, promotion etc…) et de stimuler leur imaginaire et leur créativité.
Les ressources de cet espace - matériel informatique, équipement audiovisuel (micro, caméra, carte son…), logiciel de montage son et vidéo, professionnels - sont également mobilisées pour accompagner des projets individuels et collectifs qui ont trait à la culture (enregistrement musique, réalisation animation en stop motion, production de films promotionnels d’entrepreneurs en reconversion professionnelle, réalisation de reportages…)

🌈 **L’atelier d’auto-réparation de vélo** en libre-service la semaine et guidé par un technicien cycle bénévole les dimanches et beaucoup d’autres projets autour du vélo et à la sensibilisation de la vélonomie (prêt ou don de vélos réparés à des personnes en difficultés, cyclo-bus solidaire et scolaire, cyclo-balades citoyennes, événements cyclo-culturels, mise à disposition de vélo-cargo pour les familles, vélo-taxi-adapté gratuit pour les personnes à mobilité réduite…)

🌈 **L’atelier Repair qui évoluera en FabLab** équipé de machines-outils traditionnelles et numériques (découpe bois/métaux, textile, soudure, imprimante 3D, découpe laser, scanner 3D, …) pour permettre la réparation, le réemploi, la création, la production, le prototypage.



_Le futur Fablab proposera plusieurs activités :_
- Atelier d'exploration/découverte : pour permettre aux participants de découvrir les enjeux de l’économie circulaire, du réemploi, la philosophie Low tech ainsi que nos activités et les machines disponibles. Le tout en s’initiant au bricolage (fabrication rapide de petits objets éco-conçus). Ouvert tous publics.

- Ateliers participatifs : Fabrication collective et participative autour d’un projet / thème. Ateliers qui permettent l’initiation aux pratiques du Fablab et aux machines (Conception 2D, 3D, usinage, découpe laser, impression 3D, etc… ). Ouvert tous publics.

- Open Ateliers : Ateliers d'auto-fabrication à destination des particuliers pour fabriquer ou détourner (up-cycling) eux-mêmes leurs meubles et objets.

- Chantiers jeunes : Accompagnement de groupes de jeunes vers la réalisation d’un projet, de la conception jusqu’à la production. Le FabLab c’est un fabuleux outil pédagogique, un espace d’apprentissage innovant favorisant les pédagogies actives. Les chantiers jeunes se présenteront comme une formation courte qui sensibilise aux métiers de demain et permet aux jeunes (de tous horizons) de trouver une voie qui leur convient et de se projeter dans l'avenir avec plus de confiance. Cette formation aura pour but de renforcer les acquis pédagogiques, à la fois sur l’utilisation des machines et la conduite de projet (hard skills). Elle favorise aussi l’intelligence collective et l’entraide, développe la posture d’initiative et la persévérance, la bienveillance (soft skills).

- Facilitateur de projets : Nous aimerions amorcer pour les années à venir la proposition d’offres de services (de la conception au prototypage et à la fabrication par l’équipe du Fablab + adhérents pour réaliser des commandes émanants du territoire et nous positionner comme un acteur de l’économie circulaire et réemploi local).

- Location des machines et de l’atelier : A destination des professionnels ou particuliers nous souhaitons développer une offre de location de matériels.

🌈 La cuisine solidaire : pour permettre à un grand nombre de personnes, jeunes et anciens, actifs et retraités, vulnérables… de partager un moment convivial autour de la réalisation d’une recette de cuisine. Mais également un prétexte pour sensibiliser à différents enjeux de l'alimentation : circuit court, origine et saisonnalité des produits, présentation des métiers, impact sur la santé, découvertes culturelles, gestion d’un budget, faire ensemble malgré ses différences.

La cuisine solidaire pourra également être mise à disposition de chefs cuisiniers itinérants qui souhaitent développer leur activité et qui ont besoin d’un lieu ressource pour tester leur offre, se faire connaître et être accompagnés en termes de communication et de mise en réseau. En contrepartie de cette mise à disposition gracieuse ou forfaitaire, les cuisiniers professionnels offrent des repas à des personnes en difficulté identifiées et orientées par les partenaires de PRiSME (CCAS, associations, Maison Pôle territorial de Solidarité…)

🌈 Le jardin/potager partagé : pour s’initier au jardinage, échanger et transmettre des connaissances/compétences, partager la récolte autour d’un repas collectif et festif (en lien avec la cuisine solidaire), faciliter les rencontres et le vivre-ensemble.

_Mais aussi :_


- Accompagner et éduquer les jardiniers experts ou néophytes dans leurs préoccupations écologiques quotidiennes, pour susciter l’envie d’agir concrètement en faveur de l’environnement (Ateliers > compostage, purin et macérations, biodiversité, jardibiodiv, jardiner sans moyens...)
- Contribuer au développement et à la diffusion de la connaissance de l’agroécologie, de la permaculture et du jardinage au naturel
- Contribuer à la sensibilisation du grand public aux enjeux de l’utilisation de méthodes de culture respectueuses de l’environnement et durables
- Atelier floral
- Récupération de dons et invendus des jardineries locales (réduction des pertes)
- Trocs de graines et de plants / plantes
- Balades gourmandes
- Visite de sites et rencontres de producteurs locaux
- Découvertes de l’environnement alimentaire de proximité
- Projection plein air de films suivis de conférences/débats…

🌈 L’espace de convivialité/activité modulaire, pour télé-travailler, lire, échanger, participer à des ateliers et animations diverses, à une conférence/débat, à une projection ciné, une exposition, un mini-concert ou scène ouverte…

🌈 L’espace d’incubation de projets (personnels ou professionnels) polyvalent.
Cette approche, de l’idée au test, est une des idées chères à l’association, à savoir de permettre à des personnes de prototyper une idée, une pratique, un projet avant de le développer. La Maison des Acacias se veut donc être une sorte d’incubateur, gratuit, pour des projets d’innovation sociale entre autres. En contrepartie, PRiSME demande aux porteurs de projet de pratiquer des tarifs réduits pour les adhérents et d’animer des ateliers collectifs avec des publics éloignés, identifiés par les partenaires institutionnels et associatifs tels que le CCAS, l’ESAT Adapei d’Audenge, Bassin Solidarité Emploi ou encore l’institut Don Bosco.

... Ponctués d'une programmation variée et multi-culturelle d'événements autour de la culture et des arts, de la sensibilisation aux enjeux du développement durable…

_La Maison des Acacias est également en phase préfiguration d'EVS (Espace de Vie Sociale) au vu d'une obtention d'agrément de la CAF._

Voir son datapanorama

Bessan (74)

La Maison de Vallée

Plus d'infos à venir… Dès la publication du datapanorama par les responsables du tiers lieux.

Teillay (35)

La Maison de Régine

Régine a participé à un séjour « **Maison de la Vie** » organisé par l'association Siel Bleu en octobre 2017. Atteinte d’un cancer chronique, elle cherchait depuis quelques temps à léguer sa maison à une association. Début 2018, elle prend la décision de transmettre son patrimoine à Siel Bleu, se retrouvant dans les valeurs et la philosophie de l’association. Régine est décédée en juin 2020 en nous confiant la responsabilité de faire de sa maison « _un lieu d’accueil, de ressourcement et de repos pour des personnes en fragilité_ ».
Siel Bleu souhaite voir naître au sein de cette longère en pleine campagne bretonne un tiers-lieu. Au croisement entre les aspirations de Régine, les compétences et la créativité des Sielbleusiens et les besoins du territoire et de ses acteurs locaux, **la Maison de Régine cherchera à être un espace de bien commun, ouvert,** qui se caractérisera par :
- **Sa mission de lieu ressource convivial et joyeux**, aussi bien pour l’interne que l’externe : « on vient quelques heures ou quelques jours, on souffle, on fait un pas de côté, et on repart avec le sourire  »
- **La mixité de ses usages et de ses publics**, avec une attention particulière aux personnes fragilisées par la maladie, en convalescence, en situation d’isolement social, aux aidants familiaux…
- **La notion de collectif :** c’est en se rencontrant, en faisant ensemble dans une approche multi-partenariale que l’on innove, que l’on expérimente, que l’on s’enrichit et que l’on décuple notre impact
- **Un lieu qui prend soin :** de soi, des autres et de l’environnement dans la logique d’interdépendance du Monde (par la découverte de pratiques créatives, à travers une rénovation consciente du bâti et une valorisation écologique des 17 000 m² de terrain…)

Voir son datapanorama

Maurepas (78)

La Maison de la Permaculture

La Maison de la Permaculture à Saint-Quentin-en-Yvelines, est un tiers-lieu de type Living-Lab ayant pour objectif d’expérimenter grandeur nature de nouveaux usages sociétaux. De manière complémentaire, notre intention est d’œuvrer à la diffusion et à la transmission des valeurs et outils de la permaculture auprès du grand public.

Ce sont, à travers cela, des espaces de co-working pour des professionnels de la transition, un lieu de développement du lien social et d’éducation à l’éco-citoyenneté, un habitat partagé et participatif, un centre de formation et un lieu de Recherche et Développement autour du faire et du vivre ensemble notamment.

Jardin, bureaux, salon, cuisine, salles de réunion et de projection, constituent nos espaces d’accueil au cœur du village de Maurepas.

Voir son datapanorama

Le Puy-en-Velay (43)

la maison de la formation et de l'insertion

Plus d'infos à venir… Dès la publication du datapanorama par les responsables du tiers lieux.

Paris 18e (75)

La maison de la Conversation

Un lieu qui fait du lien



La conversation constitue l’essence des liens entre personnes, c’est autour d’elle qu’**on fait société**. La maison de la Conversation a pour ambition de réhabiliter la conversation en tant qu’outil du **vivre avec**, du **faire ensemble** et de **l’émancipation**. D’en re-partager les codes. De réconcilier et former les citoyens de tous les âges, particulièrement les personnes isolées socialement ou professionnellement, le monde associatif et les organisations aux techniques et pratiques conversationnelles.

Pour cela, nous avons pensé la maison comme **un tiers-lieu d’innovation et d’expérimentation sociale**, un espace de création, de construction, d’échanges avec des gens que l’on ne rencontrerait pas autrement qui s’appuie sur les valeurs **d’égalité**, **d’inclusion**, **d’utilité**, de **sérendipité** et de **convivialité** propres à la conversation. C’est concrètement :

- un lieu où l’on se sent bien, avec ses espaces de rencontre ouverts à tous ;
- une programmation gratuite, ludique, épanouissante et participative ;
- une communauté engagée pour faire de ce lieu un îlot de la transition.

Située au cœur d’un territoire de diversité mais aussi d’inégalités, notre maison est au centre de huit quartiers prioritaires de la ville. Elle souhaite s’ancrer concrètement dans son territoire, afin d’apporter des **solutions concrètes** et de révéler **l’énergie** et **la créativité** de ce quartier, en rendant ses habitants **acteurs de la transition**.

Voir son datapanorama

Paray-Vieille-Poste (91)

La maison de l'écologie urbaine et pratique de la ferme de Contin (La MEUP)

09 2021 - Création de la coopérative sarl loi 1947

09 2021 - Signature des conventions occupation locaux Ferme de Contin

03 2023 - Transformation de la coopérative sarl coopérative d'intérêt collectif (Scic)


**Des actions soutenues et reconnues :**

07 2021 - Lauréat AAP urbanisme transitoire de la ferme de Contin

10 2021 - Lauréat de l’AAP ESS EPT12 Grand-Orly Seine Bièvre

11 2021 - Lauréat Budget Participatif

05 2022 - Lauréat au dispositif de soutien régional des initiatives d’urbanisme transitoire

02 2023 - Dépôt dossier ADEME

03 2023 - NDF Inscription au registre des Organismes de Formation

**Tiers-lieu coopératif incubateur de la transition urbaine **

**SA MISSION**

Accompagner les transitions écologique, économique et sociale et lutter durablement contre les précarités et les inégalités.

**SON OBJECTIF CENTRAL**

Initier des dynamiques innovantes et attractives en cœur historique de ville. Accompagner et développer l’écosystème coopératif porté par le territoire (habitants, collectivités, associations, entreprises…) autour de ressources mutualisées.

**Activités et emplois **

Maintenir, former et créer l’emploi et l’activité dédiés aux métiers :
— de la restauration, de l'hôtellerie, de la transformation alimentaire, de la production et du négoce de produits issus de l'agriculture urbaine et rurale, des services, de la prévention santé et de la logistique, de l'ingénierie et du conseil.
— du bâtiment éco-rénovation, éco-construction, entretien, valorisation des matériaux de réemploi, innovant et durable, de l'ingénierie et du conseil.
— du réemploi et de la réparation.
— du numérique.

**L’éco-système autour du Restaurant café coopératif**

Nourrir une transition économique, écologique, coopérative, participative et solidaire.



**CENTRE RESSOURCE POUR LA COOPÉRATION
9 ACTIVITÉS COMPLÉMENTAIRES CRÉÉES**
pour installer les conditions d'émergence d'un mode de développement économique suffisamment pérenne.

**PROJET DE LA MEUP :**

— Incubateur de territoire, dont le local est en cours d’aménagement.
— Coopérative d’activité et d’emploi (CAE)
— Centre de formation aux métiers de la transition
— Antenne locale du PTCE pour l’accompagnement à la création d’activités locales innovantes (R&D territoriale) en lien avec 3 autres PTCE.
— Tiers-lieux de formation-action à la restauration et l’hôtellerie, à l’agriculture urbaine et à la permaculture, à l’écoconstruction, au réemploi et à la prévention santé, et créant des liens avec les métiers du conseil et du numérique.
— Restaurant Café Coopératif, mutualisé avec activités associatives et coopératives à l’adresse des habitants et salariés entrepreneurs.
— Bricothèque, mutualisée avec activités associatives et coopératives à l’adresse des habitants et salariés entrepreneurs.
— Grainothèque, mutualisée avec activités associatives et coopératives à l’adresse des habitants et salariés entrepreneurs.
— Composteur collectif pour l'accompagnement aux changements de comportement : réduction et valorisation des déchets, économie circulaire.


**Nos partenaires **

Ville de Paray-Vieille-Poste
Etablissement Public Territorial Grand Orly Seine Bièvre
La Région Ile de France
Pôle Territorial de Coopération Économique Coop Communs pour une SSA
Le Ministère de Finance et de l’économie
ADEME
Banque de Territoire
Esscoop - Savigny-sur-Orge
Centre de Formation et de Professionnalisation - Grigny
Greenation - Sceaux
Théâtre du Fil - Grigny
Nature Nourricière - Le Creusot

**À L'ORIGINE DU PROJET**

La MEUP est née d’une volonté de connecter les centres urbains, centre de profits et les territoires ruraux, centre de ressources, pour renforcer les coopérations et les solidarités.

La genèse de la coopérative est la volonté d’un collectif (composé d’associations et d’entreprises) de se réunir autour d’un projet fédérateur permettant à toutes et tous de participer à une transition démocratique : éthique, économique, écologique, sociale et sociétale, vertueuse, en pensant global et en agissant local.

**NOTRE TERRITOIRE D’ACTION **

Le territoire d’action est la ville de Paray-Vieille-Poste, le territoire du Grand-Orly Seine Bièvre (GOSB) en lien avec le sud parisien et les départements de l'Essonne et du Val de Marne, et la Région IDF.

La MEUP s’inscrit ainsi dans le plan d’actions du projet de territoire du GOSB afin de répondre en actions aux besoins des habitants, des salariés, sans emploi et des usagers du territoire en matière :

— de revitalisation économique,
— d’accès à l’emploi durable et notamment des personnes exclues du marché du travail, dans les secteurs en devenir et les métiers en tension pour répondre aux besoins d’aujourd’hui et de demain,
— de lutte contre les précarités et levier pour les transitions économique, écologique et sociale, se positionnant ainsi comme acteur d’utilité économique et sociale.

**UN PROJET AMBITIEUX AVEC ET POUR LE TERRITOIRE **

Par le prisme de l’alimentation, de l’agriculture urbaine, du bâtiment, de la vie associative et citoyenne, une première phase d’un an a déjà été réalisée. Selon les principes de l’économie de la fonctionnalité et de la coopération (EFC), elle consistait en la création des fondations d’actifs immatériels indispensables : la confiance, la compétence, la santé et la pertinence, par la constitution d’outils, d’expérimentations et d’un réseau de proximités.

En une deuxième phase d’une durée de 24 mois, le projet de revitalisation consiste en l’amorçage d'un Écosystème Coopératif Territorialisé (ECT) pour la création d’activités, de compétences et d’emplois locaux, durables et non délocalisables. Elle s’inscrit dans un projet plus large de mise en place d'une Sécurité sociale de l'alimentation et de la prévention santé (SSA) en collaboration avec un PTCE.

**5 PRINCIPAUX MODÈLES INNOVANTS ET COMPLÉMENTAIRES**, ayant fait leurs preuves à différentes échelles, sur lesquels s’appuie l’écosystème, soutenu par des politiques publiques :

— Le modèle économique de l’Économie de la Fonctionnalité et de la Coopération (EFC), notamment soutenu par l’ADEME (Agence pour la transition écologique).
— Le modèle de propriété et d’économie des communs, notamment soutenu par l’AFD (Agence Française de Développement).
— Le modèle de régime de droit commun de la sécurité sociale, que nous connaissons pour la santé soutenu par le CNA (Conseil National de l’Alimentation).
— Le modèle d’innovation du design, et de l’écologie industrielle soutenu par la BPI (Banque Publique d’Investissement).
— Le modèle de développement économique des Pôles Territoriaux de Coopération Économique (PTCE), soutenu par le Ministère de l’économie, des finances et de la relance.

**EN QUELQUES CHIFFRES :**


**OBJECTIFS A 3 ANS :

1 M€/an de CA généré
24 personnes/an formées
25 salariés entrepreneurs
2000 bénéficiaires usagers du site et des services
**

Voir son datapanorama

La Celle-Dunoise (23)

La Maison d'Icelle

"Nourrir les corps, nourrir les cœurs, nourrir les esprits"
Bienvenue à la Maison d'Icelle!

L’association a pour objet la mise en œuvre de pratiques collectives, participatives et alternatives
favorisant l’épanouissement personnel et le lien social, l’expression de la citoyenneté active, ainsi que
le développement de l’économie locale et solidaire sur le territoire. Elle anime pour ce faire un lieu à
vocation globale et pluridisciplinaire à l’intention d’un public varié (familial, scolaire,
intergénérationnel, etc). Ces pratiques coordonnées défendent l’ouverture artistique et culturelle, et
sensibilisent aux enjeux écologiques, à la consommation alimentaire saine et locale (activités de
restauration, épicerie…), au “mieux vivre ensemble'', à la création de “communs”. Elles incluront
également l’accompagnement et la formation au numérique.
Dans un cadre convivial, l’association soutient et dynamise les initiatives d’économie sociale et
solidaire portées par des personnes morales ou physiques, en particularité celles en situation de
fragilité sur le territoire. Pour ce faire, l’association offre également un espace de travail partagé
ouvert à tout type de professionnel.le.s .
A travers ses activités, l’association met en œuvre des outils artistiques et culturels afin de favoriser
l’inclusion sociale et lutter contre l’isolement. Elle développe les compétences de chacun.e, valorise
les savoir-faire, incluant la culture vernaculaire, élargit l’horizon à travers les métissages culturels.
L’association pourra produire et diffuser des spectacles, des films, des expositions, et des éditions.
L’association pourra exercer toutes activités associées à cet objet.

Voir son datapanorama

La Souterraine (23)

La maison D'À CÔTÉ

**La maison D’À CÔTÉ, on s'y invite, on s'y invente**

La maison D’À CÔTÉ souhaite contribuer à l'émergence d'un monde solidaire et convivial où les personnes se sentent bien, encourager la mixité, dans le respect de soi, de l'autre et de l'environnement.

Elle a pour missions de :
- proposer un lieu ouvert et convivial, animé par un collectif où chaque personne prend sa part, sa place
- animer la vie du quartier de La maison D’À CÔTÉ en lien avec d'autres acteurs
- sensibiliser au vivre-ensemble
- favoriser un modèle économique autonome et pérenne
- développer un mode d'organisation novateur
- construire un outil mis à disposition de toutes et de tous pour tester idées, activités et compétences
- animer un espace de mutualisation des moyens et des savoirs


Elle a pour vocation d’être un espace de travail collaboratif qui offre des conditions propices pour exercer différentes activités professionnelles, associatives et de détente. Il permet à ses occupants d’échanger, de partager des moments de travail ou de loisirs et de créer de nouvelles activités en croisant leurs compétences.

Voir son datapanorama

Annonay (71)

La MAGMA

Une friche industrielle de 3000m2, en centre ville, patrimoine de la ville d’Annonay.

Des habitant·es de la ville et de ses alentours en manque d’un lieu commun, pour se rencontrer, partager des projets et de la convivialité. Un lieu où rassembler les énergies pour créer une dynamique collective.

Une usine, des envies, et le tiers-lieu à but non lucratif la MAGMA, Maison d’AGitation Multiculturelle et Alternative, est né !

**La MAGMA c'est :**

● Un lieu atypique en nord-ardèche, avec 800m2 dédié au travail entrepreneurial, artisanal et artistique : bureaux et ateliers proposés à la location, espaces de travail ponctuels.

● Le seul espace de travail partagé dédié à l'art et l'artisanat en nord ardèche. Des prix solidaires et une démarche collective.

● Une grande colocation de professionnel·les.

● Un collectif bénévole et plus de 80 personnes qui s’impliquent dans le projet.

● Un futur espace culturel, café associatif et garage participatif.

Voir son datapanorama

Charleville-Mézières (80)

La Macérienne

Plus d'infos à venir… Dès la publication du datapanorama par les responsables du tiers lieux.

Bourgoin-Jallieu (38)

La Loco'Working

**Espace de coworking ouvert**, sans réservation(70m2) : avec ou sans abonnement
**Espace de coworking fermé**, places privées (46m2)
**Bureaux privés (25m2 )** : 3 bureaux privés
**Salles de réunion/formation** : 4 salles (réservation obligatoire)
**domiciliation d'entreprise**
**Centre d'examen du code bateau auto moto**

Voir son datapanorama

Saint-Germain-Lembron (63)

La Licorne - Médiathèque - Tiers Lieu

Plus d'infos à venir… Dès la publication du datapanorama par les responsables du tiers lieux.

Cergy (95)

LA LANTERNE

Plus d'infos à venir… Dès la publication du datapanorama par les responsables du tiers lieux.

Orléans (45)

La Labomedia

L’association Labomedia s’est initialement constituée à partir de l’envie partagée de plusieurs associations d’investir le champ des arts numériques. En 1999 Mixar, Lumen, Radio Campus, l’Oreille et l’Otre Oreille fondent ainsi l’association Ultimédia devenue aujourd’hui Labomedia.

Dès lors, Labomedia place son projet d’activités à la croisée des pratiques artistiques, articulé ainsi autour d’un pôle dédié à la création artistique, à la recherche et au développement, à la diffusion, un pôle dédié à la fabrication numérique de type « FabLab », l’atelier du c01n, et un pôle ressource tourné vers l’accompagnement de projets, l’innovation pédagogique, et à la transmission de savoirs selon le principes des logiciels et connaissances « libres ». Ces dispositifs sont animés d’une même volonté : une appropriation critique des technologies contemporaines au profit d’une expression sensible, d’une production symbolique susceptible de fertiliser un écosystème culturel individuel et collectif dans la perspective d’abonder la logique de biens communs.

Situé au sein de la friche « Le108 », à Orléans, Labomedia cohabite dans cette ancienne chocolaterie avec un centre social, des ateliers de l’école d’art et une trentaine d’associations culturelles croisant les musiques actuelles, le théâtre, les arts visuels et plastiques, la danse, les arts de la rue. Notre activité s’organise donc autour de la question du développement de la « culture numérique » d’un public très large, mais aussi de la maîtrise des outils et des processus de production et de diffusion de contenus multimédias via les médias.

Pour mettre en oeuvre notre projet nous travaillons avec des pédagogues, des artistes, des chercheurs, des « bidouilleurs » et cherchons à croiser nos regards, à nourrir notre activité pédagogique de notre activité artistique et réciproquement.

Dans le cadre de nos activités nous intervenons sur des événements consacrés aux arts numériques, à l’image ou à l’éducation aux media à la fois directement dans nos locaux mais aussi dans le cadre plus large des festivals programmés par des structures équivalentes à la notre.

Labomedia propose ainsi au cours de l’année des temps de résidence, des ateliers orientés sur diverses pratiques artistiques hybrides et numériques, des espaces – temps de diffusion résolument tournés vers des démarches expérimentales, transdisciplinaires, des pratiques émergentes. Le projet artistique est plus particulièrement tourné vers des artistes et projets qui intègrent une dimension réflexive ou critique sur ces technologies médiatiques, numériques, en réseau et sur les modes d’appropriation, de consommation, d’utilisations détournées ou innovantes que chacun de nous peut en faire.

Voir son datapanorama

Concarneau (29)

La Konk Créative

Plus d'infos à venir… Dès la publication du datapanorama par les responsables du tiers lieux.

La Possession (97)

La Kaz Joie de Vivre

L’association a pour objet de mettre en place des activités pédagogiques, culturelles et citoyennes à un tarif accessible au public accueilli.
Elle met en place selon les opportunités qui se présentent à elle un tiers- lieu pédagogique et culturel.
A travers ce tiers-lieu, nous souhaitons proposer un espace empreint de bien-être, de bienveillance, une bulle où chacun a plaisir à s’y rendre et à y participer.

Il a été conçu avec 4 pôles :
• Un café des jeux : un espace autour du vivre ensemble, la convivialité, intergénérationnel, avec une petite restauration/ collation saine, mais surtout un espace de jeux pour tous les âges.
• Un espace d’ateliers : plateforme de transmission de savoirs pour tous les âges, dans divers domaines : jardinage, arts plastiques, musique, éveil aux langues, développement personnel, parentalité, communication,… avec une programmation adaptée aux besoins qui émergent des personnes qui fréquentent le lieu.
Les ateliers seront dispensés aussi bien par des professionnels que des bénévoles. En effet, nous avons tous des talents.
• Un espace d’accompagnement des apprentissages dédié aux enfants dans le respect des rythmes et besoins, qui prendra la forme d’une école alternative.
• Un espace co- working : idéal pour les parents dont les enfants fréquentent le lieu, mais pas que …

A ce jour, étant dans une maison de quartier 1 jour par semaine, sont mis en oeuvre les ateliers et des temps de café des jeux.

Voir son datapanorama

Saint-Jean-de-Maurienne (73)

La Kaftier

Plus d'infos à venir… Dès la publication du datapanorama par les responsables du tiers lieux.

Le Lamentin (97)

La K'Fet Solidaire

La K'Fet solidaire est une association qui organise des marchés solidaires à partir d'invendus alimentaires de grandes et moyennes surfaces et qui proposera dans un avenir proche un service de restauration, toujours à partir de ces invendus alimentaires

Voir son datapanorama

Lyon 7e (69)

La Halle Girondins

Espaces de travail en occupation temporaire d'une halle industrielle et jardin ouvert aux habitant.e.s

Voir son datapanorama

(38)

La Jolie Colo

Installée à Autrans-Méaudre en Vercors sur le site d'un ancien centre de vacances, La Jolie Colo est un tiers-lieu d’activités, de création et d’habitation.
Sur 1500 m2 de bâti, le projet rassemble une douzaine d’entreprises, trois foyers et accueille régulièrement des personnes de tous horizons (artistes en résidence, associations partenaires, habitants…).
A la fois pôle économique et lieu de vie, La Jolie Colo croise les pratiques et les publics sur des thèmes aussi variés que l’alimentation, l’agriculture, l’artisanat, les arts vivants, la création numérique ou la transition écologique.

Voir son datapanorama

Le Havre (76)

La Halle aux Poissons

La Halle aux Poissons est un Lieu infini d’écologie marine.
Edifice emblématique du patrimoine havrais, La Halle aux Poissons se réinvente pour faire rayonner la mer et l’écologie marine au travers d’artistes en résidence et d’une programmation engagée. Nouveau lieu de vie, d’échange et de convivialité, c’est un lieu citoyen et militant sur les questions environnementales et sociales.

La Halle aux Poissons est ouverte depuis le 1er avril 2023 pour une nouvelle saison avec :
- Une programmation engagée, culturelle et festive
- Des ateliers-boutiques qui animent le tiers-lieu au quotidien en proposant des activités pour apprendre à faire ensemble
- Un espace de projection pour diffuser des films documentaires autour de l’écologie marine
- Un café-cantine qui sensibilise à l’alimentation responsable


Horaires d’ouverture :
avril, mai, octobre
du mercredi au vendredi : de 18h à 00h
samedi & dimanche : de 12h à 00h
juin, juillet, août, septembre
du mercredi au dimanche : de 12h à 00h.

Voir son datapanorama

Strasbourg (67)

La Grenze

Plus d'infos à venir… Dès la publication du datapanorama par les responsables du tiers lieux.

Vausseroux (79)

La Grenote

Le Tiers-Lieu La Grenote s’ouvre pour favoriser la mise en valeur de notre territoire, via la mutualisation (des compétences et des outils de travail) et le développement des savoirs-faire/être en milieu rural. Ainsi, les axes de développement sont pluridisciplinaires et transversaux, avec pour mot d’ordre : une terre nourricière, des êtres nourriciers. Une convergence de particuliers et de structures déjà identifiées, œuvrent donc pour la mise en place d’un Tiers-Lieu proposant de vivre et travailler autrement :

- 1 - Travailler et produire autrement dans l’agriculture, en lien avec la formation en permaculture (5000 m² -dont une serre de 500m²-, d’espace permacole en devenir, avec micro-maraichage, pour l’autonomie alimentaire du lieu – travail sur l’eau, les haies, l’agradation de la terre…, mise en place d’un rucher et d’une miellerie).

- 2- Travailler et produire autrement dans l’artisanat, en lien avec la formation en écoconstruction et des ateliers partagés (développement et accompagnement d’un projet Tiny-Crêpe)

- 3 – Vivre autrement, en lien avec des projets pédagogiques et culturel – projet d’une école alternative, festival, résidences d’artistes, cinéma de plein air, cours d’arts martiaux, massage bien-être, reiki... Et tout autre axe de développement porté par les valeurs soutenables qui nous animent (accueil d‘habitats légers, marché de producteurs, accueil d’activités plurielles…)

Voir son datapanorama

Lons-le-Saunier (39)

La Grappe

Plus d'infos à venir… Dès la publication du datapanorama par les responsables du tiers lieux.

Montournais (85)

la Grange Ozhirondelles

Qu’est-ce que La Grange Oz’hirondelles ?

Association loi 1901, la Grange Oz’hirondelles porte le projet d’un tiers lieu campagnard au cœur de la nature en plein Bocage Vendéen. La vocation de ce futur éco-lieu est d’accueillir, de faire vivre les espaces de vie, en faire un tiers lieu ouvert au sens propre et au figuré !

Le théâtre de nos activités se situe à l’emplacement d’une très ancienne bâtisse de caractère que nous devons d’abord rénover. Les personnes et groupes accueillis disposeront de la nature environnante, d’une salle polyvalente, avec possibilité d’hébergement.

L’association « La Grange Oz’hirondelles » a pour objet :

De contribuer à la transition écologique en organisant et favorisant des activités liées au respect de l’environnement ;
D’organiser et favoriser l’accueil, la mise à disposition de lieux de réunions, d’hébergement au profit de groupes, d’associations, de familles, ou de personnes seules ;
De favoriser la vie et l’organisation campagnarde en lien avec le respect à l’environnement, dans une dynamique de transition écologique progressive ;
De s’inscrire dans un modèle économique et une éthique rattachée à l’Economie Solidaire à travers l’objet, les buts, les moyens et les actions de l’association.

Dans quels domaines d’activités intervient-elle ?

La découverte et la préservation de la biodiversité pour devenir à terme une réplique miniature du Centre Permanent d’Initiatives pour l’Environnement (CPIE) ;
L’entretien partagé d’un potager en permaculture ;
L’organisation de chantiers participatifs pour construire le tiers-lieu (matériaux naturels) ;
L’offre d’activités musicales et artistiques ;
L’accueil et l’hébergement du public (particuliers, groupes, bénévoles etc.) ;
L’organisation de randonnées pédestres ;
L’offre d’espace de coworking.

Nous voulons offrir à toute personne intéressée, curieuse, citoyenne ou un collectif la possibilité de s’investir dans le projet en proposant des activités en lien avec le sol et les enjeux du territoire rural.

La Grange Oz’hirondelles et les valeurs de l’ESS ?

Notre éthique et nos valeurs sont basées sur celle de l’économie solidaire appliquée au territoire rural, à savoir :

Être inclusif (nous ne pratiquons pas d’élitisme dans notre vision de l’accueil) ;
Être en harmonie avec la nature, la respecter, la valoriser ;
Recherche de partage, d’entraide et de solidarité ;
Valorisation du territoire rural ;
Mode de gestion désintéressée.

Pourquoi La Grange Oz’hirondelles adhère-t-il au Pôle ESS Vendée ?

À travers son adhésion au Pôle ESS, La Grange Ozhirondelles souhaite :

Partager les valeurs communes, un mode de gestion participatif et démocratique ;
Créer du lien sur le territoire avec le Pôle ESS Vendée ;
Être à l’écoute des acteurs du réseau de l’ESS sur le territoire, notamment des acteurs en lien avec la biodiversité ;
Recueillir les conseils nécessaires pour la mise en œuvre du projet.

Voir son datapanorama

Joué-lès-Tours (37)

La Grange Numérique

Plus d'infos à venir… Dès la publication du datapanorama par les responsables du tiers lieux.

Sorgues (84)

La Grange des Roues

La Grange des Roues est un tiers-lieu de ressources et d'expérimentation sur les enjeux alimentaires, qui œuvre pour soutenir une agriculture respectueuse de la biodiversité, qualitative et durable. Elle propose des outils de mouture innovants, des farines et des pains biologiques, dans une dynamique de pluriactivités sociales et solidaires, participatives dans leurs missions de transmission de savoir-faire et de partage d’équipements.

Parce qu'elle développe une micro-filière locale, la Grange des Roues contribue à drainer une économie et un tissu productif de proximité dans le développement agricole et artisanal du Vaucluse et s’inscrit dans une démarche durable, complémentaire du système alimentaire dominant, avec l’ambition de favoriser la coopération dans le travail et de rendre vivant le lien entre l’alimentation et l’agriculture. La communauté des acteurs et usagers de la Grange des Roues regroupe des producteurs, transformateurs, artisans et consommateurs engagés dans une démarche à impact positif et qui génère une valeur ajoutée pour tous.

Dans un contexte de demande croissante de produits sains et transformés localement, notre territoire vauclusien, très agricole et pourvu de 4 Projets alimentaires territoriaux, offre un potentiel d’exploitation céréalière de qualité sur de nombreuses surfaces agricoles aujourd’hui en friche. Ainsi, la Grange des Roues s’inscrit en moteur de solutions durables pour ces PAT et s’engage à qualifier les acteurs agricoles du territoire, à favoriser, préserver et promouvoir la culture et la sauvegarde des semences paysannes aux propriétés nutritionnelles rares et peu gourmandes en eau, mais aussi développer des méthodes de moutures tant qualitatives que quantitatives.

Grâce aux équipements spécialisés (moulin semi-industriel), à l’expertise et à l’innovation technique qui sont à l’origine de notre projet (manufacture des Moulins Liberté), la Grange des Roues suscite des vocations et accompagne de nouveaux profils apprenants et autres publics fragilisés vers l’insertion sociale et professionnelle, vers l'accès à un savoir-faire artisanal à haute valeur ajoutée. Pour cela, notre tiers-lieu construit des moulins à farine sur meules de pierre, outil de travail duplicable qui soutient la vitalité du monde agricole, même sur des surfaces restreintes, et permet une valorisation directe de la production.

Voir son datapanorama

Rieux-Volvestre (31)

La Grange Bleue

tiers-lieu entre cultures et nature

Voir son datapanorama

Sainte-Colombe-en-Bruilhois (47)

La Grange aux Grains

Plus d'infos à venir… Dès la publication du datapanorama par les responsables du tiers lieux.

Saint-Genès-Champanelle (63)

La Grange à danser

Plus d'infos à venir… Dès la publication du datapanorama par les responsables du tiers lieux.

Wasquehal (13)

La Grande Halle

La Réserve des arts a ouvert en septembre 2020 sa Grande Halle. Elle installe au coeur du quartier des Crottes sa plateforme de réemploi de matériaux de création. La Réserve des arts est une association qui collecte les rebuts de matériaux des entreprises et institutions culturelles avant de les remettre en circulation auprès de ses adhérent·es. Ces derniers sont des artistes, artisan·es, intermittent·es, auto-entrepreneur·es, étudiant·es, demandeur·euses d'emploi...

La Réserve des arts, grâce à sa certification Qaliopi, propose des parcours de formation autour de l'éco-conception et accueille des artistes en résidence.

Enfin, elle mène des actions de sensibilisation auprès des étudiant·es, habitant·es de son quartier, jeunes ou seniors, professionnel·es et ou personnes en reconversion, afin d'initier des pratiques vertueuses dans la conception et la fabrication d'objets ou oeuvres culturels.

Voir son datapanorama

Aurignac (31)

La Glissade

Tiers-lieu en milieu rural regroupant activités agricoles, culturelles, artisanales, sociales et alimentaires.

Nantes (44)

La Générale - Maison du projet de la Caserne Mellinet

La Générale permet de communiquer sur le futur aménagement urbain de la caserne Mellinet et au-delà de créer un lieu de vie pour le quartier.

Le collectif La Générale anime cette maison du projet pour en faire un lieu de rencontre avec une programmation événementielle, la mise à disposition d’espaces de travail et de création, un programme culturel et le développement de services.

Voir son datapanorama

Anglet (64)

La Générale

Tiers-lieu de santé

Voir son datapanorama

Carpentras (84)

La Gare Numérique

Plus d'infos à venir… Dès la publication du datapanorama par les responsables du tiers lieux.

Boulogne-sur-Mer (62)

La Fourmilière du Chemin Vert - Conseil citoyen du plateau

Plus d'infos à venir… Dès la publication du datapanorama par les responsables du tiers lieux.

Meaux (71)

La Fourmilière de Lagrentière

Espace de coworking

Voir son datapanorama

Monestier-de-Clermont (38)

La Fourmilière

Porté par un collectif d’une dizaine d’indépendants, salariés, télétravailleurs et artisans, la Fourmilière a élu domicile à Monestier-de-Clermont, dans le Trièves, au printemps 2015.

Issus d’horizons professionnels divers, avec des rythmes et des statuts différents, il est possible d’exercer chacun son activité dans un espace commun.

Pourquoi ?

pour mutualiser les moyens
pour disposer d’un lieu de travail calme et convivial proche de chez soi
pour partager expériences, dynamismes et pourquoi pas, créer des synergies entre les activités


Un lieu pensé et géré collégialement.

La Fourmilière est gérée par l’association éponyme, de manière collégiale. L’adhésion est ouverte à tous, en particulier aux utilisateurs. Chacun peut faire vivre et évoluer le lieu en fonction de ses besoins et de ses envies.

Voir son datapanorama

Le Mesnil-Villeman (50)

La Foulerie

Plus d'infos à venir… Dès la publication du datapanorama par les responsables du tiers lieux.

Saint-Michel-de-Montaigne (24)

La Forge Enchantée

Forge et atelier mécanique mis à disposition pour renforcer l'autonomie technique, alimentaire et énergétique du territoire local

Voir son datapanorama

Seveux-Motey (70)

La Forge Arts et Culture

Creation d'un lieu culturel proposant concert spectacle bal, stages de pratique artistique, exposition etc
Associé à un gite de 15 couchages.
Egalement utilisation de l'art dans media de soin et d'inclusion sociale.

Voir son datapanorama

Martigny-le-Comte (71)

la Forge de Martigny le Comte

Plus d'infos à venir… Dès la publication du datapanorama par les responsables du tiers lieux.

Châteaudun (28)

La Foire Aux Loups

" Ce qui te manque, cherche-le dans ce que tu as. "

La Foire Aux Loups, un nouveau de lieu de créations écoresponsables et de partage sur les enjeux environnementaux à Châteaudun.

La Foire Aux Loups a pour objectif ;
 De permettre l’accès au plus grand nombre, à des ateliers d’art.
 Mettre fin au consumérisme en recyclant des anciens meubles ou objets.
 De contribuer, à notre échelle, à mettre fin à la pollution dans le monde.
 De développer des comportements éthiques

Je m’appelle Perrine Bois et je suis la fondatrice de l’association « La Foire Aux Loups », basée à Châteaudun.
Cette association a pour valeur : Le Partage, l’Écologie, l’Environnement, l’Art et l’accessibilité à la culture pour tous. Afin de sensibiliser des personnes sur l’avenir de notre planète, tant sur le plan économique et environnementale que sur le plan écologique, je propose à travers des ateliers de peinture, de dessin, des ateliers de recyclage de meubles et d’objets, une alternative pour lutter contre le consumérisme et le gaspillage. Je propose également des conférences sur des sujets sociétaux du quotidien tel que les écrans et la parentalité, le vivre ensemble, le partage des cultures, des forums / débats.
Pour l’année 2023, La Foire Aux Loups projette de s’associer à la programmation des événements culturels et sportifs de la ville de Châteaudun. (Carnaval, Fête médiévale, St Valentin, Course de vélos, fêtes de fin d’année).

Nos modes d’actions :

 Ateliers de customisation d’objets et de meubles avec de la récupération de matières différentes (bois, tissus, plâtre, métal)
 Ateliers de peinture et dessin pour tous.
 Recyclerie et matériauthèque.
 Conférences et débats sur divers sujets sociétaux et principalement sur l’environnement.

Voir son datapanorama

Cholet (49)

La Filature Numérique

La Filature est un lieu d'échanges et d'émulation destiné aux acteurs du numérique. A travers cet équipement, l'Agglomération du Choletais s'inscrit dans une démarche de soutien et de développement de cette filière.

La Filature Numérique regroupe un hôtel d'entreprises, un espace de détente et de travail nomade, un espace dédié au coworking avec un espace partagé, des bureaux individuels fermés, une grande salle de réunion modulaire ainsi qu'un espace de restauration disposant d'une terrasse.

Voir son datapanorama

Plouha (22)

La Fermette Plouha, éco-tiers-lieu, apprenant et en mouvement

La Fermette Plouha est un tiers-lieu apprenant, au sein d'un éco-lieu, au service des transitions, à échelle locale.
Nous souhaitons accueillir et collaborer avec les particuliers, professionnels et collectivité du secteur.
Sur 8000m2, à 700m du cœur du bourg de Plouha, nous redonnons vie à un ancien corps de ferme et transformons un champ agricole en réservoir de vie (jardins pédagogiques et nourriciers).
Nos activités principales au sein de l'éco-tiers-lieu :
**1/ Pour le partage de savoir-faire** : co-création, organisation, mise à disposition des lieux et accueil de formations, ateliers et autres apprentissages ou partages de savoir-faire.
Thématiques "phare" : les jardins du vivant / l'éco-bati-rénov / les ecogestes du quotidien / l'entrepreneuriat engagé dans les transitions
Notre spécificité : le support apprenant= la Fermette en cours de rénovation, d'aménagements et de création d'activités- La Fermette offre un grand potentiel de cas de figure, grandeur nature, et expérimentions. L'apprentissage se fait par le FAIRE, en priorité.
**2/ Pour une consom'action raisonnée, décarbonée, en circuit court** : mise en place d'une broc-recyclerie, et épicerie de producteurs locaux.
**3/ Pour s'inspirer, favoriser les rencontres et prendre le temps** : création de chambres- étapes, d'une buvette et différents moments d'animations et d'événements.

Voir son datapanorama

Laroin (64)

La Ferme Guilhembaqué

Éco-construction, ateliers partagés, bureaux, café, jardins partagés, zome, programmation socio-culturelle

Voir son datapanorama

Saint-Hilaire-de-Riez (85)

La ferme de la Chevallerie

La ferme de la Chevallerie est un tiers-lieu géré par l'association FÉDÉRÉS qui accueille de nombreuses activités ( ferme pédagogique avec une dizaine d'ânes, jardin partagé, Yoga, chorale, Batucada, plateau humoristique, cabaret, résidence d'artistes, festival musical et de l'éducation populaire, .....

Voir son datapanorama

(81)

La Ferme du Gô

tiers lieu nourricier (agricultures de régénération), de formation, de coopération et de mutualisation

Voir son datapanorama

Villenauxe-la-Petite (77)

La ferme collective de Toussacq

Le tiers-lieu agricole et alimentaire de Toussacq revêt plusieurs dimensions :

Un site de production multi-activités intégralement équipé :

- Production agricole : Maraîchage, élevage caprin, ovin, porcin, avicole, polyculture, apiculture, arboriculture ;

- Transformation alimentaire : boulangerie, fromagerie, conserverie, lactofermentation, soupes, confitures,… ;

- Espace de coworking rural (bureaux, salle de réunion/formation, chambres et studio) ;

- Une boutique ouverte aux productions d’agriculteurs et artisans du territoire.

Un lieu de formation pour la transition agro-écologique

- Un plateau technique de formations courtes pour adulte (machinisme, productions végétales, animales, comptabilité, transformation alimentaire artisanale…) ;

- Un réseau de tuteurs techniques locaux (paysans ou artisans) pour la transmission des savoir-faire « métiers » ;

- Un support pour l’apprentissage de la coopération (Coopérative d’Activités et d’Entrepreneurs, prise en charge collective du site, multisociétariat et gouvernance partagée au sein de la SCIC, Coopérative d’Utilisation de Matériel Agricole…) ;

- Un dispositif de couveuse d’activités agricoles et alimentaires permettant de tester son projet agricole, artisanal ou tertiaire, en grandeur réelle et en étant accompagné.

Un lieu pour expérimenter et inspirer

- Un lieu qui s’ouvre au public (étudiants, porteurs de projets, habitants du territoire, scolaires, élus…) pour faire découvrir les métiers de l’agriculture et de l’alimentation, éveiller les consciences, accueillir des manifestations culturelles ;

- Une entreprise apprenante pour penser et mettre en œuvre la transition agroécologique ;

- Une ferme d’innovations agronomiques et zootechniques (pâturage en système céréalier, agroforesterie, maraîchage sur sol vivant, etc.), d’innovations techniques (auto-construction, numérique…), et d’innovations sociales et économiques (propriété coopérative pour faciliter l'installation et la transmission, entreprise partagée, statut d’entrepreneur salarié associé, foncier en propriété de la SCA Foncière Terre de Liens, …), commercialisation en AMAP

Voir son datapanorama

La Bassée (59)

La ferme aux savoir-faire

L'association "La Ferme aux savoir-faire" a pour vocation d'initier et de former à la pratique de savoir-faire divers et variés (potager en permaculture, bricolage, cuisine, etc), d'accompagner et conseiller tout public de la conception à la réalisation de projets agroécologiques, de préserver et de reproduire des variétés potagères et arboricoles anciennes afin de sauvegarder la diversité génétique, de regrouper des acteurs économiques, associatifs, privés et publics dans différents domaines, de sensibiliser à des actions écologiques et durables, et, de développer les valeurs du partage et renforcer le lien social et intergénérationnel.

Voir son datapanorama

Châteauneuf-de-Gadagne (84)

LA FAT - Fabrique Artistique de Territoire

Le Tiers lieu culturel abrité par Akwaba est un regroupement de 4 structures qui répondent à des besoins complémentaires sur le territoire de la Communauté des communes du Pays des Sorgues et Monts de Vaucluse et sur le département du Vaucluse.


Akwaba : lieu de vie, d'animation, de diffusion culturelle, de partage de connaissances et savoir-faire, café culturel et citoyen
Freesson : ingénierie de projets culturels et laboratoire artistique itinérant dédié aux arts numériques, musiques électroniques et arts visuels
Musical’isle : lieu d'apprentissage de la musique et centre de formation professionnelle
Natura'live : captation son & vidéo, studio d’enregistrement

Voir son datapanorama

Saint-Étienne-Vallée-Française (48)

La Fabulerie en herbe

Plus d'infos à venir… Dès la publication du datapanorama par les responsables du tiers lieux.

Le Cheylard (71)

La Fabritech

Plus d'infos à venir… Dès la publication du datapanorama par les responsables du tiers lieux.

Montpellier (40)

La Fabrique tiers-lieux (Diniapolis)

Plus d'infos à venir… Dès la publication du datapanorama par les responsables du tiers lieux.

Toulouse (31)

La Fabrique Solidaire des Minimes

Notre association « La Fabrique Solidaire des Minimes » est une des quatre Maisons des Chômeurs de l’agglomération toulousaine et couvre le territoire des quartiers Nord de Toulouse.
Affiliée au MNCP (Mouvement National des Chômeurs et Précaires), La Fabrique Solidaire des Minimes, propose les services suivants à tout citoyen :
- La médiation sociale et administrative et l’accès aux droits
- L’accompagnement socio professionnel de publics éloignés de l’emploi
- L’accès à la culture et aux loisirs
- L’accès à la santé à travers une alimentation saine et accessible à tous, et un soutien psychologique via le groupe de paroles et le café des aidants pour les aidants familiaux
- L’accès à un espace numérique et des ateliers informatiques
- La défense des droits, l’action collective, la lutte contre les exclusions et la représentation des usagers dans les instances qui les concernent
Sur le principe d’un accueil inconditionnel, nous sommes ouverts à tout public, adhérents ou non, et particulièrement aux personnes en situation d’isolement et de précarité pour mener toute action favorisant l’inclusion sociale et professionnelle.

Voir son datapanorama
Voir son datapanorama

Janzé (35)

La Fabrique Janzé

Plus d'infos à venir… Dès la publication du datapanorama par les responsables du tiers lieux.

Cahors (46)

La Fabrique Francophone

La Fabrique Francophone est une structure culturelle implantée dans le Lot, dans le Sud-ouest de la France, créée en 2020, qui se donne pour mission de créer des espaces de rencontres, d’échanges et d’ouverture sur le monde, à travers le prisme des arts vivants francophones.

Implantée au cœur de la ville de Cahors, La Fabrique Francophone développe un lieu hybride culturel et citoyen qui propose des résidences d’écriture et de créations de compagnies professionnelles, des projets d’actions artistiques et culturelles, un studio dédié aux arts numériques, radiophoniques et sonores, un centre de ressource, des projets de coopération internationale, des rencontres, des événements hors les murs, une manifestation culturelle et citoyenne, etc.

Cet espace d’interstice et de métissage est porté par une réelle dynamique de brassage culturel, social et générationnel afin d’inventer et de déployer de nouvelles formes pour faire humanité ensemble.

La Fabrique Francophone se donne ainsi pour mission d’aller à la rencontre des personnes les plus diversifiées, en organisant des évènements et des actions d’éducation artistique et culturelle sur tout son territoire : performances (théâtre, danse, lectures, etc.) et installations artistiques temporaires dans l’espace public, rencontres en librairies, actions dans les établissements scolaires, centres sociaux, établissements de soin, IME, ESAT, Ehpad, etc.

Ce projet a vocation à s'inscrire au cœur de son époque, en cohérence avec l’évolution des politiques culturelles publiques et des pratiques artistiques.

Voir son datapanorama

La Tronche (77)

La Fabrique Entrepreneuriale de Montereau

Plus d'infos à venir… Dès la publication du datapanorama par les responsables du tiers lieux.

Auray (56)

La Fabrique du Loch

Atelier partagé, La FABrique du Loch est accessible à tous pour presque tout faire : apprendre, inventer, fabriquer, réparer, apprendre

Voir son datapanorama

Chatte (38)

La Fabrique des Luddites

La Fabrique des Luddites* est située à Chatte, petit village de la vallée de l’Isère, au pied du Vercors, à mi-chemin de Valence et Grenoble.

Implantée dans une ancienne fabrique de tulles du XIXe siècle en cours de rénovation, la Fabrique des Luddites est un lieu de vie, d’échange et de transmission, dédié à la rencontre des arts, de l’artisanat et de l’écologie. Elle se veut un lieu d’expérimentation au croisement des disciplines, un lieu où apprendre par le faire, un lieu de création qui replace le vivant au centre des préoccupations.

Le projet se construit à partir des collaborations qui se tissent entre le lieu et les porteurs de projets, qu’ils ou elles soient professionnel.les, amat.eurs.rices, étudiant.es ou voisin.es.
Les initiatives qui s’y dessinent aujourd’hui sont avant tout des projets pédagogiques et artistique portés par des artistes, des artisans, des designers, des architectes et des musiciens. Ils sont composés de temps de rencontres, d’ateliers, de stages, de résidences, d’événements et de chantiers participatifs.

* Luddites est le nom donné aux briseurs de métiers à tisser anglais du XIXe siècle. Il désigne un mouvement contestataire formé d’artisans tisserands indépendants mis au chômage par la mécanisation du travail engendrée par l’adoption du métier à tisser Jacquard dans l’industrie textile.

Voir son datapanorama

Remire-Montjoly (97)

La Fabrique du Dégrad

Animée par un collectif d’artisans et d’amateurs passionnés d’artisanat et de réemploi, l’association La Fabrique du Dégrad a créé depuis 2019 le premier atelier partagé de Guyane. Avec son atelier de menuiserie et ses outils mutualisés, La Fabrique du Dégrad développe des activités adressées aux professionnels comme aux particuliers favorisant ainsi le développement de l’artisanat, la cohésion sociale du territoire et l’économie circulaire.

Soutenue depuis ces débuts par les collectivités locales, La Fabrique du Dégrad est aujourd’hui reconnue à l’échelle nationale en tant que lauréat de l’appel à manifestation d’intérêt « Manufacture de Proximité » porté par l’Agence Nationale de la Cohésion des Territoires et France Tiers-Lieu.

Grace à cette labellisation importante, La Fabrique du Dégrad prévoit de développer de nouveaux espaces et de nouvelles activités : nouveaux ateliers d’artisans mutualisés, formations professionnelles, animations, ateliers thématiques, expositions… Ce changement d’échelle en tant que Manufacture de Guyane fera localement de La Fabrique du Dégrad un tiers-lieu de référence dédié à l’artisanat, la culture et l’économie circulaire.

Voir son datapanorama

Tours (37)

La Fabrique d'Usages Numériques

La Fabrique d’Usages Numériques a pour vocation de rendre accessible au plus grand nombre les outils et les savoirs liés à la fabrication, au faire soi-même et aux cultures numériques.

Dans ce cadre, elle anime depuis 2013 un atelier partagé de fabrication permettant d’expérimenter, apprendre, créer grâce à des équipements mutualisés favorisant l’émergence de nombreux projets sur le territoire. En complémentarité de son fablab citoyen (le Funlab), La FUN développe aujourd’hui un atelier de production tournée vers la fabrication locale et le ré-emploi.

L’association accompagne des jeunes, des acteurs associatifs, des artistes, des artisans, des chercheurs, des écoles, des habitants, des entreprises locales, des collectifs, des rêveurs et rêveuses, dans leurs réalisations et initiatives.

Si le FunLab, en tant qu’atelier partagé, demeure un lieu physique ou s’y rencontre et pratique une communauté d’usagers, La FUN est, quant à elle, un lieu “méta-physique”, une structure porteuse d’idées et de projets.

La FUN propose des espaces de formation et d’apprentissages (éducation), d’entraide et d’animation de réseau-x (coopération), des rencontres et évènements (programmation culturelle), des ressources ou encore des outils en ligne libres et éthiques.

Voir son datapanorama

Caylus (82)

La Fabrique Caylus

Plus d'infos à venir… Dès la publication du datapanorama par les responsables du tiers lieux.

Poitiers (86)

La FaBrick

Fablab

Voir son datapanorama

Auch (32)

LA DYNAMO DU GERS

La Dynamo est un Tiers Lieu, labellisé Fabrique de Territoire qui permet la mise en commun, porté vers la création d’activités, les coopérations entre acteurs et le développement local. Elle accueille toute personne intéressée, professionnels et particuliers.
On y trouve :
- des espaces de coworking fixes et nomades
- un Fablab LA BOBINE, avec les équipements traditionnels et une spécialisation autour du textile
- un espace d’accompagnement aux créateurs d'entreprises avec Gers Développement et Kanopé (coopérative d'activité et d'emploi)
- des bureaux privatifs
- des salles de réunion dont une salle polyvalente et une salle de formation
- un espace de vie/snacking



Au-delà de l’animation de son tiers-lieu, en tant que Fabrique de Territoire, La Dynamo a pour mission de devenir un lieu ressource pour l’ensemble des tiers-lieux du département du Gers. Elle coordonne et facilite la dynamique territoriale par :


- l’impulsion d’un écosystème reliant les tiers-lieux du territoire
- l’accompagnement des projets émergents et des tiers-lieux existants afin de faciliter leur pérennisation
- la mise à disposition de ressources communes

Voir son datapanorama

(64)

La Fab'Brique

Situé dans l'un des plus beaux villages du Béarn des Gaves, le fablab est hébergé à La Station, un espace d'animation économique.
Le but de La Fab'Brique est de favoriser la rencontre entre les individus qui veulent faire et les individus qui savent faire
Le fablab est actif avec les établissements scolaires, et notamment ceux de Sauveterre de Béarn et de Navarrenx.

Voir son datapanorama

Chambéry (73)

La Dynamo

Installée à l’entrée du Quartier prioritaire Politique de la Ville des Hauts de Chambéry et ouvert au printemps 2018, la Dynamo, établissement municipal de la ville de Chambéry, est aujourd’hui un lieu d’expérimentation et d’innovation sociale qui abrite un écosystème d’acteurs, de services et d’activités dédiés à la jeunesse, au numérique, à l’insertion professionnelle & aux cultures urbaines.

La Dynamo s’inscrit dans un maillage territorial de trois tiers-lieux, avec le O79 et La Base, dont la complémentarité permet de disposer d’une offre complète en matière de médiation numérique, d’entrepreneuriat, d’innovation économique et social et de développement culturel.

C’est au sein de ce lieu hybride qu’est la Dynamo, que se développe une offre numérique, à la fois portée par la Ville de Chambéry mais aussi par les structure qui y résident.
Ce tiers-lieux labellisé Fabrique numérique de territoire en 2020 permet de proposer une offre en terme de culture et découverte du numérique, grâce à l’association du FabLab, des médiations numériques et de la Micro Folie.
- Le FabLab, accueil tous types de publics (particuliers, associations, entreprises …) avec une orientation assumée en direction des publics éloignés traditionnellement des espaces de fabrication. Cet espace, en complément de l'offre de médiation numérique du territoire proche, permet d'amener une découverte par le DIY (faire par soi même) et LIY (apprendre par soi même) autour de la fabrication numérique, de former et d’être un vecteur de l’insertion dans le tissu économique territorial du public.
- les accompagnements numériques, au travers d'ateliers et permanences, permettent aux usagers de progresser avec les outils et faire des découvertes ludiques
- la Micro-Folie, un outil de médiation culturelle innovant, offre un accès aux plus grands musées, théâtres, salles du monde de manière digitale, mais aussi des initiations possibles à la réalité virtuelle, aux jeux vidéo, etc. Cet outil est itinérant afin de permettre au plus grand nombre d'y avoir accès, y compris des publics empêchés.
- Des ressources matérielles sont disponibles pour les associations et les usagers accompagnés, comme des PC et tablettes mais aussi une partie mobiles de machines du FabLab.

L'organisme de formation Simplon.co fait partie des habitant du lieu, dans cette cohérence numérique. Il y dispense des formations développement web et compétences de base.

La Dynamo est toujours en mouvement avec les opportunités du territoire et de la thématique numérique, et se réinvente chaque jour pour que les usagers et habitants puissent s'y épanouir.

Voir son datapanorama

Metz (57)

La Dragonne

La Dragonne est située dans un quartier prioritaire aux grands besoins sociaux, mais sans grande vie associative. Afin de redynamiser le quartier et tisser des liens solidaires entre les différents habitants, le tiers-lieu accueille une multiplicité de publics, des enfants aux adultes en passant par les étudiant·es et personnes âgées.

La raison d’être de la Dragonne est la sécurisation des parcours éducatifs et citoyens, à travers cinq leviers thématiques : l’éducation, le numérique, le cadre de vie, la culture et la citoyenneté. Dans cette perspective, les activités proposées sont diverses et variées : ateliers informatiques, cafés des langues, échanges interculturels, activités autour de la science et de la lecture...

Voir son datapanorama

Darois (21)

La décarbonnerie

Plus d'infos à venir… Dès la publication du datapanorama par les responsables du tiers lieux.

Strasbourg (67)

La CyberGrange

Nous sommes un Tiers-Lieu dédié à l'inclusion numérique au cœur des quartiers Neuhof et Meinau.

La Cybergrange est tout à la fois lieu de formation tous azimuts, point d’accès aux droits, espaces de loisirs numériques et Fablab solidaire.

Elle a été imaginée par un collectif de partenaires en 2019: le Centre Social et Culturel du Neuhof, le collège Solignac, l’équipe de prévention spécialisée de la Jeep, FACE Alsace, Form'maker, l'école de formation de développeurs web “Access code School”, l'entreprise Neuronality, Lupovino, le projet FOCALE PIC 100% inclusion pour accompagner 400 personnes à la recherche d'un emploi, l’organisme de formation CPCV Est, la RESU .
OLearing

Labellisé “Fabrique numérique de territoire” dans le cadre du programme national “Nouveaux Lieux, Nouveaux Liens”, notre Tiers-Lieu accompagne les habitants du Neuhof, de la Meinau et encore plus dans quatre domaines:

-la formation et l’accès à l’emploi, l’accès aux droits dans un contexte de dématérialisation des démarches des services publics (comme la CPAM, la CAF, Pôle emploi…),

-la vie quotidienne (comme l’équipement informatique à domicile, l’école à la maison, l’apprentissage du Français, la gestion des temps d’écrans avec les enfants, les relations sociales numériques sur les réseaux sociaux, la e-consommation…)

-les loisirs créatifs et récréatifs numériques (jeux vidéo, apprentissage du code, expérimentation, fabrication, création d’objets…).

-le réemploi et le bricolage (aide à la réparation d’objet du quotidien, zone de gratuité, lieu de conseil…)


En 2023 (et après !), la Cybergrange veut être…

"Une structure d'intervention technique et sociale qui répond à des besoins, identifiés par ses partenaires ou dont elle s'empare, en s'appuyant sur des acteurs qui partagent ses valeurs et sur ses compétences propres, dans les champs du numérique, de l'emploi et de la formation, de la fabrication numérique, du bricolage, du réemploi et de l'économie circulaire. Elle se veut un outil de résilience et d'excellence pour son territoire. C'est un écosystème apprenant, hybride et critique.

Elle anime un réseau d'individus et d'organisations par la construction de démarches expérimentales, de projets collectifs, et la mise en place d'espaces de réflexion critique, de questionnements et de partage d'expertises.

Les méthodes, dispositifs, projets et démarches qu'elle conçoit sont des communs : ils sont partagés afin d'être essaimés, transformés, et réutilisés.

Elle partage avec un ensemble d'organisations un souhait de transformation sociale basée sur la croyance profonde dans le fait que tous les individus sont capables de réussite, que l'accès aux cultures de l'innovation technique et sociale est un droit, et que c'est par la créativité et la solidarité que doivent être résolus nos défis communs : la crise climatique, la surexploitation des ressources, l'exclusion sociale, la transition vers un numérique au service de l'intérêt général, les inégalités de pouvoir, de savoir et de trajectoire.

Ses valeurs et son mode de fonctionnement la définissent comme un Tiers-Lieux, mouvement dans lequel, elle s'implique et dont elle partage les ambitions."

Voir son datapanorama

Le Soler (66)

La cyber fabrique

Un lieu de convivialité pour découvrir ensemble les pratiques numériques de notre société moderne.
Nous débutons, préférez la prise de rendez-vous pour nous rencontrer.

Voir son datapanorama

Bordeaux (33)

LA CUISINE DE CAMILLE

Espace polyvalent et véritable cuisine partagée de quartier, notre objectif est de créer du lien, des solidarités et de favoriser l’autonomie (tant sur le plan alimentaire que social) tout en participant à la résilience et l'éco-responsabilité.

La cuisine de camille propose des espaces de coworking, une cuisine partagée à louer, des ateliers culinaires et solidaires, des privatisations avec services de chefs.


Elle réunit régulièrement les différents acteurs et bénéficiaires du tiers lieu, tels que habitants du quartier, publics sensibles ayant besoin d’un espace de cuisine, associations, artisans, producteurs locaux, écoles à proximité…

L’association cible un public intergénérationnel à l’échelle du quartier. Une vigilance particulière est apportée au public sensible dont les familles précaires, les enfants et les seniors.

L’utilité sociale de l’association se traduit par l’objectif d’apporter un soutien à des personnes en situation de fragilité, notamment du fait de leur situation économique ou sociale, et de participer à la lutte contre leur exclusion.

L’association vise également à contribuer au développement du lien social à l’échelle du quartier dans lequel elle est implantée. Enfin, elle contribue à l’éducation populaire et à la citoyenneté en impliquant ses membres grâce à une gouvernance ouverte et participative.

Afin de favoriser la réalisation de cet objet, l'association se livre de façon habituelle aux activités suivantes : brunchs solidaires, ateliers de cuisines, événementiel, café, distributions alimentaires, formation.

La cuisine de Camille porte aussi l’objectif d’accompagnement à la transition alimentaire, en sensibilisant le public au végétal, local, et de saison en circuit court.

La Cuisine de Camille est soutenue par des mécènes privés et publics, collectivités territoriales et organismes de l'État.

Voir son datapanorama

Lezennes (59)

La courte échelle

Créée par l’association “Les Amis du Polder”, La Courte Échelle est un espace d'accompagnement dédié à la relocalisation d'activités commerciales sur la commune d'Hellemmes.
Le lieu propose:
-un espace de test et de promotion de produits issus des coopératives, du commerce équitable, de l'artisanat et des artistes locaux
-une crêperie les jours de marchés, mercredi et samedi, et le vendredi soir, un salon de thé les après-midi, offrant ainsi des moments de convivialité.
-un dispositif local d'accompagnement à la création de projets commerciaux ou non.

Voir son datapanorama

Saint-Fons (69)

La Coursive d'entreprises

Plus d'infos à venir… Dès la publication du datapanorama par les responsables du tiers lieux.

Dijon (21)

La Coursive

La Coursive Boutaric est une association née en 2010 avec la volonté d’explorer de nouveaux modèles d’organisation économique de la culture, d’inventer de nouvelles manières de coopérer sur un territoire et d’inscrire l’intelligence collective au cœur de ses actions. Notre déménagement, en 2019, de l’immeuble HLM Boutaric vers un nouveau lieu de vie de 500 m² au cœur du quartier des Grésilles à Dijon, nous permet de réaffirmer nos engagements historiques.
Nos actions se définissent à travers trois objectifs :
- Le développement économique durable de l’entrepreneuriat culturel et créatif de notre territoire : conseil, formation, expérimentations, forum régional, bureaux à loyer modéré, etc.
- Un écosystème propice à la montée en compétence des habitants des Grésilles : conseil, formation, coaching, coworking à loyer modéré, etc.
- Un lieu de vie partagé et ouvert sur le quartier et la métropole à travers une programmation culturelle et citoyenne participative et des projets de coopération.

Voir son datapanorama